L’Album TOUM !

L’album jeunesse qui vise l’arrêt de la tétine en douceur.

Aux enfants ayant des difficultés à se défaire de leur tétine…
Ou à ceux qui recherchent une chouette histoire pour susciter le plaisir de lire !

Le besoin de succion

La succion est un besoin naturel du nourrisson. In utero, une stimulation buccale est effectuée via la prise du liquide amniotique ou encore la succion du pouce comme on peut parfois le voir lors d’une échographie. Cette stimulation permet le développement de la mobilité bucco-linguale et de la succion.

À la naissance, le nourrisson tête le sein de sa mère ou le biberon afin de se nourrir. On parle alors de la « succion nutritive ». Dès lors, la succion a également une fonction déstressante et sécurisante pour l’enfant. Elle apporte une sensation de plaisir et d’apaisement lors de situations émotionnellement difficiles (inquiétude, éloignement, tristesse, fatigue…). Lorsqu’il s’agit d’un moyen de trouver le calme, nous parlons de succion non nutritive.

Il est vivement recommandé d’effectuer le sevrage du pouce/de la tétine avant l’âge de trois ans. En effet, plus elle est tardive, plus les conséquences de cette succion seront importantes.

Les conséquences d'une succion tardive

Elle peut constituer un obstacle au développement général de l’enfant, et freiner la mise en place de fonctions essentielles :
  • Respiration : ventilation buccale
  • Croissance de la sphère oro-faciale : déformation du palais, des mâchoires et de la dentition
  • Évolution posturale : posture globale impactée, positionnement de la langue inadéquat (“langue basse”)
  • Évolution de la déglutition : entrave le passage de la déglutition primaire à la déglutition adulte
  • Développement de la parole : retard de parole et/ou trouble articulatoire
  • Développement psychologique : comportement “bébé” ; acquisition d’autonomie difficile

L’arrêt de la succion en douceur

Dans un climat de confiance, serein, positif et stable.

Nous éviterons les périodes émotionnellement fortes (rentrée scolaire, séparation…), les remarques moqueuses ou blessantes pour l’enfant.

Il est primordial de soutenir son enfant durant cette aventure, en l’encourageant et en le félicitant.

L’arrêt définitif de la succion

Il doit s’effectuer avant l’âge de 3 ans. Il favorise ainsi
  • Ventilation nasale
  • Croissance harmonieuse de la sphère oro-faciale
  • Posture corporelle équilibrée
  • Bon positionnement lingual
  • Bonne occlusion buccale
  • Passage d’une déglutition primaire à une déglutition adulte
  • Bon développement de la parole et de l’articulation
  • Epanouissement

Grâce au récit de l’histoire et à la mise en place du calendrier !

L'objectif

Le but de cet outil est de préparer les enfants à l’arrêt de la tétine en douceur.

L’objectif n’est pas d’agir dans la précipitation mais d’effectuer le sevrage progressivement afin que les bénéfices perdurent à long terme.

Les moyens utilisés

Dans un premier temps, le récit de l’histoire va instaurer un climat rassurant et motivant pour l’enfant.
Cette atmosphère sereine est favorable à l’arrêt de la succion. Le calendrier intervient dans un second temps.

Placé à la fin de l’album, il joue un rôle prédominant dans l’arrêt de la tétine : après avoir lu l’histoire mettant en scène Toum le dinosaure et Maman Monstre, l’enfant pourra déguiser Toum en le décorant d’un autocollant quotidien.

Nous allons déguiser Toum avec tous ces autocollants. Tu pourras en coller un chaque jour. Lorsque tu placeras le dernier autocollant, il faudra cacher ta tétine sous ton oreiller pour que Maman Monstre vienne la chercher. Tu es prêt pour coller la première gommette ?

Claire TirabyLogopède

Les autocollants sont au nombre de 15 : ils correspondent aux 14 jours de préparation (sevrage) et au jour J (15ème jour). Ce dernier jour, après avoir collé son dernier autocollant, l’enfant dépose sa tétine sous son oreiller. Les parents la récupèrent discrètement durant la nuit, et la remplace par une petite surprise accompagnée d’un mot rédigé par Maman Monstre : « Merci ! ».

Il se peut que l’enfant réclame de nouveau sa tétine quelques jours plus tard : il ne faut pas céder. Il faut également veiller à ce que l’enfant ne trouve pas un autre moyen de succion (doudou, pouce) : cela ne devrait pas arriver si l’enfant a été préparé en douceur grâce à la lecture de l’album. Nous pouvons alors lui rappeler des éléments de l’histoire : Maman Monstre a emporté la sucette pour la donner à son bébé. Elle, et nous, sommes très fiers de lui.

Lors de cette aventure, il faut à tout prix éviter toute réflexion désobligeante ou blessante pour l’enfant. Le climat de bienveillance est de mise. Le renforcement positif est primordial : l’enfant doit se sentir soutenu. Il faut penser à le gratifier et à l’encourager avant, pendant, et après le processus lié à l’arrêt de la tétine.

Sources

« La succion non nutritive du nourrisson » – Fédération Française d’Orthodontie – http://www.orthodontie-ffo.org/la-succion-non-nutritive-du-nourrisson « Attention à mon oralité » – Groupe oralité de l’Hôpital Necker – Enfants malades https://www.tete-cou.fr/medias/fichiers/Livret_attention_a_mon_oralite_2018.pdf « Affiche préventive, guidance parentale » – Mathilde Frassaint, Logopède – Orthophoniste